<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2017/4">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2017/5">Mai&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td>1</td><td>2</td><td>3</td><td>4</td><td>5</td><td>6</td><td>7</td></tr> <tr><td>8</td><td>9</td><td>10</td><td>11</td><td>12</td><td>13</td><td>14</td></tr> <tr><td>15</td><td>16</td><td>17</td><td>18</td><td>19</td><td>20</td><td>21</td></tr> <tr><td>22</td><td>23</td><td>24</td><td>25</td><td>26</td><td>27</td><td>28</td></tr> <tr><td>29</td><td>30</td><td>31</td><td colspan="4">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e132632'></a>

"Les lunettes neuves de Paris"

Par Delugio :: lundi 15 janvier 2007 à 22:19 :: Articles de presse
 
 
 
 
par Yves De Séry :
 
"Brigitte Girardin, ci-devant ministre française déléguée à la Coopération, était le week-end dernier, pour la énième fois, à Abidjan. Elle est venue, comme elle en a pris l'habitude depuis plus d'une année maintenant, participer à la 12ème réunion du Groupe de travail international (Gti), mis en place par la communauté internationale pour suivre le processus de paix en Côte d'Ivoire. Mais cette fois, en dehors de sa participation à la réunion mensuelle d'évaluation, la ministre avait soigneusement marqué dans un coin de son agenda, une rencontre avec le Président Laurent Gbagbo. Comme prévu, l'audience a bel et bien eu lieu et le moins qu'on puisse dire, c'est que la visiteuse en fut très ravie, à en croire sa déclaration de sortie d'audience : " Je suis à mon 13ème voyage en Côte d'Ivoire. Et j'ai chaque fois indiqué que je suis évidemment à la disposition du Président Gbagbo. Et je suis heureuse qu'il ait souhaité cette fois me voir". On croirait rêver en entendant Mme Girardin parler ainsi ; elle qui jusque là, s'est tenue loin des grilles du palais présidentiel ivoirien, beaucoup plus par mépris et morgue pour Laurent Gbagbo que pour autre chose. C'est cela le chic de la politique, qui n'a pas son pareil pour balayer d'un coup de main les certitudes et les convictions d'hier. Comme celles relatives à la côte de popularité du N°1 ivoirien. En effet, on se rappelle que les services élyséens, observant les Ivoiriens dans le prisme réducteur et déformant de l'ethnie, se sont lancés dans une arithmétique faisandée, pour donner à la fin Laurent Gbagbo perdant d'avance à une élection devant Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Et cela, au seul motif qu'il est issu d'une ethnie minoritaire par rapport à ses deux concurrents les plus sérieux qui, eux, appartiennent aux deux plus grandes représentations ethniques du pays. Diantre, qu'est ce qu'il peut avoir la peau dure, le réflexe raciste des Occidentaux ! Sinon comment comprendre qu'en ce 21ème siècle, l'on soit encore capable de caricaturer ainsi un peuple d'Afrique qui s'apprête pourtant à souffler la 47ème bougie de l'acquisition de son indépendance, et qui de ce fait témoigne d'une maturité certaine? Malheureusement pour eux et heureusement pour la démocratie, ils ont fini par comprendre avec le premier citoyen de Côte d'Ivoire qui, recevant le Cnrd le mardi 9 janvier dernier à sa résidence de Cocody, indiquait : " (…) La guerre a eu au moins l'intérêt de créer une Côte d'Ivoire malaxée. Ce n'est donc plus à une Côte d'Ivoire ethnique qu'ils ont affaire. Et ça, moi qui suis évangélique, je le constate de plus en plus dans les églises où on rencontre des pasteurs Sanogo, Mohamed et autres. Les gens se rassemblent aujourd'hui sur des critères autres qu'ethniques. Les gens s'apprêtent à voter sur des critères autres qu'ethniques. Et ça, c'est une bonne chose parce que ça démontre que la prise de conscience est à un tel point que les barrières sont en train d'exploser " (cf " Le Matin d'Abidjan n° 357 du mercredi 10 janvier 2007). Une prise de conscience côté Elysée, favorisée dit-on par la grande faiblesse et l'incurie d'une opposition qui n'a du reste jamais pu inquiéter le Président Laurent Gbagbo. Les Etats n'ayant pas d'amis mais que des intérêts, la France, toute honte bue, vient de s'offrir de nouvelles lunettes dans l'appréciation du débat ivoirien. Elle trouve donc désormais le N°1 Ivoirien fréquentable et pense, si on en croit Brigitte Girardin, qu'il ne lui appartient pas de porter un jugement sur la situation intérieure de la Côte d'Ivoire. Quel revirement ! Autre pays d'Afrique où l'on en est à ce jour à s'interroger sur l'attitude de la France, le Congo Brazzaville. La décision de la cour de cassation française de reprendre l'instruction en France du dossier sur la disparition en 1999 à Brazzaville de réfugiés congolais a eu l'effet d'un séisme dans les relations franco-congolaises. Au point que cela a provoqué un coup de sang chez les autorités de Brazzaville qui ont conclu à " une atteinte grave à la souveraineté du Congo ". En attendant de trouver une explication à ce " petit coup entre amis " de Paris à l'un de ses meilleurs et fidèles lieutenants en Afrique, il convient d'observer que la France a toujours fonctionné selon le même schéma. Celui d'apporter un soutien de tous les instants à l'allié du moment, en couvrant naturellement tous les abus et autres travers de la période de la belle idylle. Mais dans le même temps, elle prend soin de garder soigneusement les cadavres du placard qu'elle n'hésite pas à faire sortir pour se débarrasser du compagnon d'hier, au profit d'une nouvelle aventure. Sassou, qui sort d'une intervention chirurgicale à Paris et qui s'apprête à passer la main au niveau de l'Ua, sans avoir réussi à faire triompher les vues de l'Elysée dans les crises du Darfour et surtout de la Côte d'Ivoire, est-il désormais aux yeux de la chiraquie un homme " fini" au point de lui servir contre toute attente l'affaire politico-mafieuse des " disparus du beach " ? L'avenir nous situera mais il convient de noter que c'est la même tactique qui a emporté Bokassa, Mobutu, Taylor et Savimbi, pour ne citer que ceux-là. La même mauvaise maladie guette aujourd'hui Guillaume Soro dont les hommes ont égorgé, tué et bu le sang de gendarmes désarmés, devant des caméras des médias et de barbouzes français. Les images existent et sont soigneusement gardées pour l'heure, attendant de sortir un jour quand les intérêts de la grande France seront en jeu. Cela, sans calculs ni faiblesse. Faudra surtout pas crier à la trahison le moment venu. Ce sont les règles du jeu."
 
 
 
 
<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://delugio.zeblog.com/trackback.php?e_id=132632</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://delugio.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='delugio'> <input type='hidden' name='e_id' value='132632'> <input type='hidden' name='titre' value='"Les lunettes neuves de Paris"'> <input type='hidden' name='IP' value='54.162.109.90'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='C7,>-5A1K' /> </form> </div>
Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog