<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2017/4">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2017/5">Mai&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td>1</td><td>2</td><td>3</td><td>4</td><td>5</td><td>6</td><td>7</td></tr> <tr><td>8</td><td>9</td><td>10</td><td>11</td><td>12</td><td>13</td><td>14</td></tr> <tr><td>15</td><td>16</td><td>17</td><td>18</td><td>19</td><td>20</td><td>21</td></tr> <tr><td>22</td><td>23</td><td>24</td><td>25</td><td>26</td><td>27</td><td>28</td></tr> <tr><td>29</td><td>30</td><td>31</td><td colspan="4">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e154313'></a>

«Sommet Afrique/France. Une fin somme toute triste»

Par Delugio :: mercredi 21 février 2007 à 19:41 :: Articles de presse




San Finna
— Hebdomadaire burkinabè — N°401 du 19 au 25 Février 2007 —
http://www.sanfinna.com/UMP.htm :


POINT DE VUE
24 EME SOMMET AFRIQUE/FRANCE
UNE FIN SOMME TOUTE TRISTE

par Mahamadi Sawadogo :

«
Il arrive souvent qu’on reçoive avec tristesse des évènements dont on espérait tirer compensation à des frustrations voire à des blessures. C’est le cas pour ce double évènement que constitue la fin des sommets Afrique/France ou France/Afrique et le départ annoncé de Jacques Chirac des affaires.

Imaginée pour être un lieu de rencontres périodiques de partenaires soucieux de partage et de solidarité, la Françafrique s’est vite transformée en un instrument vicieux d’exploitation et de subordination des pays africains. Au lieu d’aider l’Afrique par des transferts de technologie, par des investissements lourds, par l’inculturation de la démocratie.. , à quitter les bas côtés du progrès, elle s’est spécialisée dans le siphonage du pétrole africain et dans la captation des autres matières premières africaines, à moindre coût ; cela se faisant avec application, sans état d’âme, comme en atteste l’instrumentalisation des réseaux, des multinationales pour susciter des coups d’Etat, des rébellions qui débouchent souvent sur des crimes les plus atroces contre l’humanité.

Cette Françafrique aura connu son « apogée » pendant les 14 ans de règne de Jacques Chirac. Le cynisme dans toute cette histoire, c’est que, jouant de son entregent, de ses soutiens diplomatiques et médiatiques, le président français a poussé à fond la machine Françafrique en réussissant à endormir les vigilances de son peuple et des peuples africains jusqu’à se faire passer pour le défenseur attitré des pauvres, et en premier lieu, du continent. Jamais homme d’Etat n’aura été ainsi présenté comme le grand Avocat de l’Afrique, comme le Saint Patron du continent. « Chirac l’Africain » : voilà le diadème dont il espère voir son front serti pour l’éternité !

Mais l’histoire contemporaine est ainsi faite qu’elle vit sous des effets d’ accélérations démultipliées qui révèlent très rapidement au grand jour les cachotteries, les trahisons les plus cachées qu’on lui fait.

C’est ainsi qu’avant même qu’il n’ait quitté le pouvoir et au moment où la Francafrique révèle à tous son visage hideux, la politique africaine du président français s’impose dans toute sa détestation. Là-dessus, il y a maintenant un consensus pour reconnaître que Jacques Chirac aura participé, par ses choix contraires aux intérêts de l’Afrique, au retard et à l’insécurisation du continent ; une insécurisation qui a occasionné des drames dans nombre de pays qui ont connu la guerre avec son lot de morts, de réfugiés, d’émigration de centaines de milliers d’Africains vers des espaces plus cléments au prix de leurs vies. Là, on reconnaît la description que fait Nicolas Sarkozy de l’homme : « On le prend pour un con et un gentil ; il est intelligent et méchant ». (Entendu sur ITélé le 17 février 2007 à 13 h 30, de la bouche du journaliste Eric Zemmour) !! Et les autres candidats à la présidentielle ne se gênent plus pour dire leur fait au président sortant par rapport à sa politique africaine. Par exemple, Ségolène Royal a fait savoir que cette politique sous Jacques Chirac a tout simplement contribué à la perte du prestige de la France en Afrique ! [Commentaire de Delugio : reste que Ségolène Royal n'a pas désavoué son parti qui soutenait Chirac bruyamment au moment crucial et tragique de la crise franco-ivoirienne ! Pas de quoi pavoiser, donc...]

Mais avec la tournure prise par les évènements, on a de quoi être doublement soulagé que la Francafrique soit en fin de vie et que l’homme qui l’a incarnée au plus haut niveau soit sur le départ.

Cependant, il est des fins qui marquent beaucoup plus par leur tristesse que par la joie de la libération qu’elles peuvent inspirer. La théâtralisation de ce 24 ème Sommet en est un exemple poignant.

De voir ainsi respecter la tradition avec des chefs d’Etat et leurs épouses invités à Cannes (excusez du peu !) dans l’espace occupé pour le fameux Festival (et à la veille du Carnaval de Nice, pas mal calculé ??), il y avait quelque chose de saisissant dans des attentions aussi décalées par rapport aux réalités que vivent les masses africaines. De voir par ailleurs Jacques Chirac dit l’Africain distribuant ici et là embrassades, tutoiements à gogo, et posant sous le poids de l’âge avec ces roitelets ayant pour la plupart les mains tâchées de sang, il y avait quelque chose de tragique dans la persistance à jouer une comédie à laquelle plus personne ne croit.

Une telle rencontre, convoquée à grands frais à une époque de vaches maigres et de désillusion générale, n’a même pas eu la modestie de limiter ses ambitions et de se contenter de convier les convives à se préparer à quitter la table. Il a fallu que l’on se grise du rêve de finir en beauté avec un accord « historique » sur le dossier du Darfour devant faire l’objet d’une fameuse Déclaration de Cannes à graver pour toujours dans le marbre. Voilà un autre fantasme qui montre un décrochage avec les réalités à vous couper le souffle !

Le résultat du reste ne s’est pas fait attendre puisqu’à peine signé, le président soudanais, avant même d’avoir regagné son pays, ne s’est pas gêné de dire ce qu’il a toujours dit : pas de troupes de l’ONU pour venir fourrer leur nez dans le Darfour ! Une belle baffe sur le sol français ! Mais qui pouvait au fond (quand on connaît le nombre d’accords signés dans ce dossier et rangés au placard) accorder crédit à un tel engagement pris avec pour caution, un président en perte de vitesse et en fin de mandat ? On lui aura juste -pour le coup- laisser passer son caprice, sans plus !

Mais qu’importe : Jacques Chirac fera toujours comme si… , et dans sa bulle, il continuera toujours à se la jouer, à dénoncer sur le mode incantatoire l’égoïsme des Américains (oubliant royalement celui des Européens et notamment des Français) qui subventionnent leur agriculture. Imperturbable, il donnera des conseils à ses lieutenants africains sur la nécessité de respecter les droits de l’homme, la bonne gouvernance démocratique sans souci des anges qui passaient. Droit dans ses bottes, et comme s’il était promu à se survivre, il affirmera que «la France respecte et continuera de respecter les accords de défense qui la lient à plusieurs pays africains ».

A ce stade, on a beaucoup plus envie de dire « basta », plus envie de pleurer que de rire car peut-être, quelque part, l’homme, à force de se monter le bourrichon, a vraiment fini par y croire et à se prendre, sinon pour un nouveau Messie, pour un autre Scipion l’Africain !»




<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://delugio.zeblog.com/trackback.php?e_id=154313</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://delugio.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='delugio'> <input type='hidden' name='e_id' value='154313'> <input type='hidden' name='titre' value='«Sommet Afrique/France. Une fin somme toute triste»'> <input type='hidden' name='IP' value='54.162.109.90'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='C7,?$,82J' /> </form> </div>
Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog