<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2017/6">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2017/7">Juillet&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td colspan="5">&nbsp;</td><td>1</td><td>2</td></tr> <tr><td>3</td><td>4</td><td>5</td><td>6</td><td>7</td><td>8</td><td>9</td></tr> <tr><td>10</td><td>11</td><td>12</td><td>13</td><td>14</td><td>15</td><td>16</td></tr> <tr><td>17</td><td>18</td><td>19</td><td>20</td><td>21</td><td>22</td><td>23</td></tr> <tr><td>24</td><td>25</td><td>26</td><td>27</td><td>28</td><td>29</td><td>30</td></tr> <tr><td>31</td><td colspan="6">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e201556'></a>

Hofnung : pourquoi tant de haine ?

Par Delugio :: mercredi 23 mai 2007 à 19:55 :: Analyses & commentaires




La façon dont Hofnung ne parvient plus à se tenir atteint un degré qui interroge.


Un moment culminant est atteint dans son «portrait» (sic) de Simone Gbagbo, intitulé «La dame d’ivoire» dans Libération du 22 mai 2007 —
http://www.liberation.fr/transversales/portraits/255211.FR.php
http://news.abidjan.net/h/250264.html.


Hofnung se lâche, laisse déborder son fiel, au point de ne plus hésiter à donner dans la grossièreté, allant jusqu’à attaquer sa victime au physique ! Pour Hofnung, chose très grave à ses yeux, chose digne du TPI, Mme Gabgbo aurait un «menton proéminent». Quoiqu’il en soit de l’appréciation — on la laisse à Hofnung — voilà une façon qui témoigne d’une belle galanterie ! Concède-t-il même à sa victime l’humanité ? Imagine-t-on pareil grossier dérapage s’il dressait le portrait d’une des homologues européennes de Mme Gabgbo ? La réponse évidente laisse percevoir le degré de bassesse où est tombé Hofnung !


Et puisque ce grand «spécialiste» sent très bien que cette attaque physique ne porte pas grand tort à sa victime (même s’il semble ne pas sentir que tel propos déshonore son auteur), il nous ressort les vieilles calomnies.


Et comme il sait qu’elles se sont révélées fausses, il les appuie sur ce qu’il donne pour des « sources » — courageux mais pas téméraire ! Choses révélées fausses, il nous les ressort quand même, selon le principe «calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose» :


Et que je t’en remets sur les «escadrons de la mort», selon la trop fameuse rumeur condamnée comme calomnieuse par la justice française —
cf.
http://www.presidence.ci/porteparolat/porte_parole.php?idp=11.

Ne pouvant donner (et pour cause) d’autre source, il nous renvoie aux «services de renseignement français» qu’il semble aimer relayer avec assiduité. Voilà une source qui ne mange pas de pain, surtout quand on la cite au conditionnel en ayant pris soin de mettre soi-même les guillemets aux fameux «escadrons de la mort» qui «auraient» assassiné «plusieurs personnalités d'opposition» (oui, mais lesquelles ?).


Et que je te précise que «Guy-André Kieffer […] avait rendez-vous avec le beau-frère de Simone Gbagbo» quand il a été enlevé. Ce qui pour Hofnung vaut preuve. Et qu’importe si c’est à Paris que l’enquête bloque : cela, Hofnung l’ignore, comme il ignore les enquêtes sur la filière cacao, qui elles, débouchent ailleurs qu’en Côte d’Ivoire
— cf.
http://unevingtaine.hautetfort.com/archive/2006/08/28/
la-presse-francaise-evoquera-t-elle-cela.html
.

«Kieffer et le beau-frère de Simone Gbagbo», voilà une référence qui ne peut que servir son «portrait».


Et que j’attribue à «des proches de la première dame» jusqu’à la pollution du Trafigura ! — selon une rumeur diffusée via un numéro d’alors d’un journal d’opposition, rumeur amplifiée à l’époque par Hofnung avant d’être démentie par ledit journal d’opposition (Le Jour). Mais qu’importe, suivant le principe «calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose», Hofnung rapporte que c’est ce qu’«assurent des opposants locaux» !


Et Hofnung d’épiloguer à partir de là sur cette «Raspoutine en robe traditionnelle africaine».

 Sauron

D’entrée le «portrait» a commencé par une mise en scène cinématographique digne du Seigneur des anneaux, Mme Gabgbo y jouant le rôle de Sauron chef des démons, et sa résidence celle des terres du mal dont tout le monde a peur de s’approcher : Hofnung, lui, n’a pas peur du ridicule.


Bref ! Abrégeons ce florilège de méchanceté hofnunguienne. On pourra lire la suite dans le «portrait» (lien ci-dessus).


Reste la question qui ne peut que tarauder le lecteur : pourquoi tant de haine ? L’idée que Hofnung ait quelque rancœur personnelle contre la Côte d’Ivoire est difficilement évitable.


Hofnung livre lui-même le tournant de ce déchaînement de son amertume : «Fin mars, son époux, Laurent Gbagbo, a nommé au poste de Premier ministre le chef de ceux qui ont voulu le renverser, Guillaume Soro. Et les Jeunes Patriotes, qui promettaient de leur faire la peau, dansent désormais avec les rebelles dans des réunions publiques».


Voilà un vrai problème pour Hofnung, qui sait que Mme Gbagbo joue un rôle essentiel dans le processus de paix par son insistance permanente sur la nécessité du pardon. Quiconque a vu ce qui se passe en Côte d’Ivoire ne peut pas en douter. Et voilà qu’elle publie un livre qui explique beaucoup de choses — on en trouvera une recension remarquable sous la plume de Jean Chatain dans L’Humanité
cf.
http://unevingtaine.hautetfort.com/archive/2007/04/05/.


Et Hofnung de se déchaîner dans un trait d’une ironie amère contre cette façon de Mme Gabgbo de «vouloir pardonner leurs offenses à ceux qui ne savent pas ce qu'ils font».


La paix en Côte d’Ivoire, voilà ce qui tourmente Hofnung. Les commentaires sous son article s’étonnent d’un tel déchaînement à un moment si inopportun —
http://www.liberation.fr/php/pages/pageReactionsList.
php?rubId=46&docId=255211#reac426732
.

Mais ce déchaînement à ce moment pourrait bien n’être pas un hasard. La paix qui s’étend, et de quelle façon, ne peut qu’affoler Hofnung, qui depuis plusieurs années paye de sa personne en couvrant systématiquement les exactions commises contre la Côte d’Ivoire républicaine, que ce soit celles de l’armée française — il n’a pas hésité à se couvrir de ridicule pour se faire le porte-parole des mensonges à répétition de la communication officielle, au moment tout de même, où mourraient les manifestants !

— cf. http://unevingtaine.hautetfort.com/archive/2008/07/22/quand-le-%E2%80%98specialiste-afrique-de-%E2%80%98libe-prend-le-procureur-iv.html (l'article marqué **).


Ou que ce soit en couvrant les massacres de Petit-Duékoué et Guitrozon selon la vieille méthode qui consiste à renvoyer dos-à-dos victimes et bourreaux, quand ce n’est pas à inverser les rôles (maître Vergès, dans un livre ignoré, a témoigné de ce qui s’est réellement passé — cf. son livre : Crimes contre l'humanité, massacres en Côte d'Ivoire, éd. Pharos - J.M. Laffont, 2006).


Pour ne rien dire de son «révisionnisme évolutif» concernant les événements de Bouaké — il tient malgré l’accumulation des révélations en sens contraire, à faire de Gabgbo le responsable de la mort des soldats français —–
cf.
http://delugio.zeblog.com/56463-Evenements-de-bouake-revisionnisme-evolutif/.


Bref, j’en passe des engagements «journalistiques» de Hofnung. Le problème, c’est que la paix est en passe de faire éclater la vérité sur la «crise ivoirienne». D’autant plus que la réconciliation franco-ivoirienne est du coup aussi en marche —
cf.
http://www.lematindabidjan.com/visual_article.php?num_actualite=7251.


Et Hofnung enrage : le fiel de sa plume n’en laisse aucun doute. Et ne laisse pas de doute sur la raison de tant de haine : quelque chose de personnel est en jeu…




<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://delugio.zeblog.com/trackback.php?e_id=201556</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://delugio.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='delugio'> <input type='hidden' name='e_id' value='201556'> <input type='hidden' name='titre' value='Hofnung : pourquoi tant de haine ?'> <input type='hidden' name='IP' value='54.162.138.175'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='D.'?$,?.D' /> </form> </div>
Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog