<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/8">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2006/9">Septembre&nbsp;2006</a>&nbsp;<span class="calendrier-suiv"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/10">»</a></span></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td colspan="4">&nbsp;</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/1">1</a></td><td>2</td><td>3</td></tr> <tr><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/4">4</a></td><td>5</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/6">6</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/7">7</a></td><td>8</td><td>9</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/10">10</a></td></tr> <tr><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/11">11</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/12">12</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/13">13</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/14">14</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/15">15</a></td><td>16</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/17">17</a></td></tr> <tr><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/18">18</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/19">19</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/20">20</a></td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/21">21</a></td><td>22</td><td>23</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/24">24</a></td></tr> <tr><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/25">25</a></td><td class="lien-jour-selectionne"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/26">26</a></td><td>27</td><td>28</td><td class="lien-jour"><a href="http://delugio.zeblog.com/2006/09/29">29</a></td><td>30</td><td colspan="1">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e84863'></a>

Suite au revers élyséen de New York, la presse françafricaine met les bouchées doubles

Par Delugio :: mardi 26 septembre 2006 à 16:08 :: Analyses & commentaires




Les tentatives de déstabilisation de la Côte d’Ivoire républicaine repartent donc de plus belle.

Témoin remarquable ce titre d’une dépêche récente de l’AFP : «
Les Africains s’inquiètent à l’ONU de la situation en Côte d’Ivoire» ! — http://news.abidjan.net/h/214758.html

Voilà les Africains qui se voient prêter, jusque dans les termes, l’ «inquiétude» diplomatique de la «communauté internationale» élyséenne. À lire la suite de la dépêche, on comprend qu’après le revers new-yorkais, alors qu’a triomphé la proposition de Gbagbo : confier la médiation à l’Afrique — les grandes manœuvres ont recommencé. Reste que les références, parmi les Africains «inquiets» tournent largement et sans surprise autour de ceux qui pourraient être fondés en effet à s’inquiéter de la défaite françafricaine en Côte d’Ivoire…


L’AFP s’agite déjà… Et RFI n’est pas en reste :

 

Le Courrier d’AbidjanParution N° 825 du Mardi 26 Septembre 2006 — http://www.lecourrierdabidjan.info/page_article.php?id=15071 :

 

«Le blog de Théo : Qui soutient la dictature en Afrique ?»

par Théophile Kouamouo :

«
Bien entendu, on n’en attendait pas mieux de RFI. Mais tout de même ! Quelle hargne ! Adepte du slogan «les amis de mes ennemis sont mes ennemis», la «radio mondiale» tire à boulets rouges sur Thabo Mbeki, le président sud-africain. Coupable, forcément. Coupable d’avoir mené une médiation au terme de laquelle il n’a pas admonesté le président Gbagbo, mais estimé qu’il avait rempli ses obligations et que les rebelles devaient désarmer. Coupable de s’opposer aux visées putschistes de Paris et de ses marionnettes. Coupable d’avoir brisé le complot du 20 septembre dernier, à New York.
Alors, RFI s’en prend à Gbagbo. Bruno Minas, ancien correspondant à Abidjan et aujourd’hui en poste à Johannesburg, y va de son couplet. «D’une manière générale l’Afrique du Sud, exemple de démocratie sur le continent, a tendance à ménager, légitimer, voire soutenir les régimes qui n’en sont pas.»
C’est de bonne guerre. Mais qui est le vrai soutien des dictateurs en Afrique, et ce depuis les indépendances ? Qui a soutenu Bokassa, Mobutu, Habyarimana, Ahidjo, Eyadema père et fils ? Qui a installé Sassou au pouvoir, au terme d’une guerre sanglante financée par Elf ? Qui a protégé Charles Taylor, criminel de guerre multirécidiviste ? Qui vole au secours d’Idriss Déby et de Blaise Compaoré ? Ce n’est pas l’Afrique du Sud.
Pretoria soutient la stabilité, la légalité et la démocratie sur le continent : c’est sa politique affichée, et elle est cohérente. Pretoria se fonde sur l’Acte constitutif de l’Union africaine. Et la France ? Quelle vision de l’Afrique promeut-elle ? Sous Jacques Chirac, son action diplomatique la plus éclatante a été Marcoussis, où elle a imposé au gouvernement des analphabètes complets sortis de leurs maquis, les mains encore sanguinolentes.
La France ou la Grande-Bretagne auraient souhaité que l’Afrique du Sud se mette au service de leurs politiques impériales. Elles prennent mal le fait que Pretoria ne se porte pas volontaire pour servir de base arrière à une rébellion au Zimbabwe, et ne leur serve pas de caution «autochtone» pour un coup d’Etat onusien contre Gbagbo. Mais les temps ont changé. L’Afrique de papa résiste, mais elle mourra.
»




 

Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog