<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2017/4">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2017/5">Mai&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td>1</td><td>2</td><td>3</td><td>4</td><td>5</td><td>6</td><td>7</td></tr> <tr><td>8</td><td>9</td><td>10</td><td>11</td><td>12</td><td>13</td><td>14</td></tr> <tr><td>15</td><td>16</td><td>17</td><td>18</td><td>19</td><td>20</td><td>21</td></tr> <tr><td>22</td><td>23</td><td>24</td><td>25</td><td>26</td><td>27</td><td>28</td></tr> <tr><td>29</td><td>30</td><td>31</td><td colspan="4">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e93861'></a>

Lu sur Congoplus.info

Par Delugio :: jeudi 19 octobre 2006 à 10:02 :: Articles de presse




«Le fidèle toutou de Chichi fait rigoler toute l’Afrique»

Congoplus.info —
2006-10-17 23:38:00

par Mwinda

http://www.congoplus.info/tout_larticle.php?id_article=1273 :

«Il ne prend même plus la peine de jouer les faux-semblants. Il a l'air si heureux dans son rôle de boniche préférée de Chichi en Afrique que « l'homme des masses » se rend en personne au palais de l'Elysée prendre directement ses ordres de la bouche de son maître.Quand il fut « élu » à la tête de l'UA, tous ses griots au Congo saluaient en cette élection une immense victoire de la diplomatie congolaise, comme s'il en existait une, de diplomatie congolaise. Pour toute la presse du continent en revanche, chisasc'était un jour de honte. Dans le monde entier, il n'y a guère plus qu'au Congo que l'on se félicite d'avoir à la tête du pays un homme ouvertement réputé n'être rien d'autre qu'un simple pantin au service d'une puissance néo coloniale. Peinant à trouver ses mots et à exprimer une idée consistante, il l'a confirmé dimanche 15 octobre devant des journalistes français ébahis (1). En nous étalant d'une manière aussi convaincante toute la vacuité de son discours, l'homme nous a définitivement fait la démonstration qu'à part sa trouille de perdre le pouvoir et l'argent du pouvoir, il avait peu de propositions à formuler.

De la diplomatie congolaise, parlons-en justement. Elle se résume, en gros, à faire de notre pays un des chiens de garde des intérêts français en Afrique. Prenons l'exemple de la Côte d'Ivoire. Avant de quitter le pouvoir l'année prochaine, Chirac veut en finir avec Gbagbo, qui lui tient la dragée haute depuis son élection en 2000. L'ennui, c'est que non seulement Gbagbo ne se laisse ni impressionner ni marcher sur les pieds, mais il est soutenu par des millions d'Ivoiriens et par quelques dirigeants africains courageux (il en reste quelques uns) dans son combat contre le néo colonialisme français de Chichi. Plus intolérable encore aux yeux de ce dernier, Gbabgo veut rendre coup pour coup et virer les militaires français du sol ivoirien.

La tentative de putsch de septembre 2002 et l'actif soutien à la rébellion armée ayant montré leurs limites, Chirac joue officiellement la carte du dialogue et de la diplomatie. Il a donc mis Sassou en orbite en l'imposant à la tête de l'UA, cette dernière étant censée trouver la fameuse solution africaine, mais solution pilotée en sous main par la France. C'est ce que un confrère ivoirien, très cruel pour le fidèle continuateur de Ngouabi, décrit en des termes assassins. « Et puisque, précise-t-il, il ne pourra pas avoir lui-même (Chirac) l'occasion d'intervenir à Addis Abeba, il croit trouver, comme à son habitude, un griot, en l'un de ses valets de la Françafrique (Sassou). Ironie du sort, cet acteur du maintien de la domination française en Afrique n'est autre que le président (?) en exercice de l'Union africaine. » (2) Sassou devrait lire les journaux du continent pour se faire une idée de sa stature internationale.

Pour sa part, « l'homme des masses » a cru trouver son compte dans cette mission de petit télégraphiste et de second couteau au service de Chichi sur le continent. C'était pour lui l'occasion rêvée de refaire son image carbonisée par son passé de sanguinaire dictateur marxiste-léniniste (une imposture d'ailleurs car s'il est bien un dictateur authentique, il n'a jamais été un marxiste-léniniste), de putschiste. Et aussi de son présent de dictateur corrompu qui embastille des militants des droits de l'homme. En effet, il espérait vivement, avec sa carte de visite du président en exercice de l'UA, trouver le moyen efficace grâce auquel forcer les portes dont l'accès lui était irrémédiablement interdit, comme celles des démocraties occidentales, du G8 et de la Maison Blanche. Une fois à la tête de l'UA donc, il peut s'afficher sur les photos de propagande en compagnie des grands de ce monde, une façon de dire aux Cons-golais qu'il a la stature d'un grand homme d'Etat respectable.

Tout ce que fait Sassou ne concourt qu'à cela. De la course à la voile Marseille/Pointe-Noire au mausolée de de Brazza, en passant par la poignée de main avec Bush et par son récent discours à l'Unesco, le roi de Mpila jette des milliards de dollars par la fenêtre pour faire oublier ce qu'il est en réalité - un dictateur corrompu - afin de se maintenir au pouvoir avec le soutien de la communauté internationale, à défaut d'avoir celui de son peuple, quand il truquera les élections à venir. C'est son unique obsession.

Se sachant impopulaire et hanté par la peur de devoir un jour rendre des comptes pour ses nombreux crimes jusqu'ici impunis, il ne recule devant aucune proposition tristement ridicule comme ce honteux et nauséabond mausolée à la gloire de la colonisation pour se cramponner au pouvoir. Si demain matin, un de ses cabinets parisiens de communication lui souffle à l'oreille l'idée farfelue de construire un circuit de formule 1 dans les rues de Poto Poto, pour y organiser des courses de pousse-pousse portant son nom dans l'unique but de bien se faire voir à l'étranger, vous pouvez être sûrs qu'il n'hésitera pas une seule seconde pour mettre la main à la poche et en sortir des milliards de dollars. Des pousse-pousse équipés de faux volants, pilotés exclusivement par des blancs évidemment, mais poussés par des nègres, dont les écuries aux couleurs de ses fils, filles, neveux, frères, cousins, nièces, apparentés, et des bonnes oeuvres de Madame seront sponsorisées par la SNPC et les amis pétroliers du dictateur.

Malheureusement pour lui, Chichi ne fait plus la pluie et le beau temps qu'auprès des dictateurs francophones tels que Déby, Bozizé, Bongo, Eyadéma fils, Compaoré et Biya, de moins en moins influents, voire marginalisés sur le continent. Et l'argent inépuisable du pétrole ne fait pas tout non plus. Quand il aura quitté son costume croisé de président en exercice de l'UA et que son maître sera plus préoccupé par sa convocation devant les juges, « l'homme des masses » devra ou apprendre à vivre tout seul ou à se trouver un nouveau protecteur. C'est tout le sens qu'il donne à ses nombreux déplacements à l'étranger au frais des contribuables cons-golais.

Comme l'invertébrée et muette opposition cons-golaise ne sait toujours pas appuyer là où ça fait mal, ni souffler dans les braises afin de contenir cet homme dans son costume de dictateur peu recommandable, il y a fort à parier que ce régime corrompu et incompétent a encore quelques beaux jours devant lui. De là à affirmer que par leur bêtise, les politicards se réclamant de l'opposition au fidèle toutou de Chichi au Congo votent, à l'unanimité, pour Sassou, il n'y a qu'un pas que je franchirai sans peine.»


___________________________
(1) Lors d'un entretien avec la presse diffusée par la radio française Europe 1 et la chaîne TV5 il a laissé entendre, sauf erreur, que « nos relations ont toujours été liées au respect des intérêts de la France ».

(2) « A une semaine du sommet de l'UA sur la Côte d'Ivoire : Sassou Nguesso prend les instructions chez Chirac », Notre Voie, 12 octobre 2006.

Musi Kanda.

© Copyright Mwinda Musi Kanda.




<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://delugio.zeblog.com/trackback.php?e_id=93861</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://delugio.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='delugio'> <input type='hidden' name='e_id' value='93861'> <input type='hidden' name='titre' value='Lu sur Congoplus.info '> <input type='hidden' name='IP' value='54.166.216.223'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='C7,;&/91H' /> </form> </div>
Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog