<link rel="alternate" type="application/xml" title="RSS Commentaires" href="http://delugio.zeblog.com/rsscom.php" /> <body>

«Une vingtaine» !

http://delugio.zeblog.com/

«Le ministère français de la Défense a estimé mardi 30 novembre 2004 à "une vingtaine" le nombre d’Ivoiriens tués par l’armée française»!

* * * * * * * * * * * * * * * *


Événements en Côte d'Ivoire. Essais de mise en perspective...

 DeLugio


Index



Suite...


Voir aussi :
"Une vingtaine" ! (environ)
"Une vingtaine" !... et quelques
"Une bourriche"
"Bis repetita"

Éléments d'histoire & autres considérations :
Une autre histoire...


* * * * * * * * * * * * * * * *

« Tant que les lions n'auront pas d'historiens, les histoires de chasse tourneront à la gloire du chasseur »


« Le mensonge se lève
très tôt mais la vérité
finit par le rattraper »


* * * * * * * * * * * * * * * *

Liens

Catégories

Blog

À consulter :

Billets

Pages

<h3>Calendrier</h3> <table class="calendrier"> <caption class="calendrier-mois"><span class="calendrier-prec"><a href="http://delugio.zeblog.com/2017/5">«</a></span>&nbsp;<a href="http://delugio.zeblog.com/2017/6">Juin&nbsp;2017</a></caption> <tr><th abbr="Lundi">Lun</th><th abbr="Mardi">Mar</th><th abbr="Mercredi">Mer</th><th abbr="Jeudi">Jeu</th><th abbr="Vendredi">Ven</th><th abbr="Samedi">Sam</th><th abbr="Dimanche">Dim</th></tr> <tr><td colspan="3">&nbsp;</td><td>1</td><td>2</td><td>3</td><td>4</td></tr> <tr><td>5</td><td>6</td><td>7</td><td>8</td><td>9</td><td>10</td><td>11</td></tr> <tr><td>12</td><td>13</td><td>14</td><td>15</td><td>16</td><td>17</td><td>18</td></tr> <tr><td>19</td><td>20</td><td>21</td><td>22</td><td>23</td><td>24</td><td>25</td></tr> <tr><td>26</td><td>27</td><td>28</td><td>29</td><td>30</td><td colspan="2">&nbsp;</td></tr> </table>

Rechercher

Rechercher dans tout 'Une vingtaine'

Fils RSS


Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

(Ɔ) - Citer avec le lien
«Une vingtaine» !

Page précédente / Page suivante

<a name='e98116'></a>

Lu dans San Finna — hebdomadaire burkinabè

Par Delugio :: dimanche 29 octobre 2006 à 13:45 :: Articles de presse



«LES 20 MINUTES STATIONNAIRES DE L’HELICO DE LA LICORNE
AU-DESSUS DE LA RESIDENCE DE LAURENT GBAGBO
ACTE DE PROVOCATION ?»


San Finna
N°387 du 30 Octobre au 05 Novembre 2006 — http://www.sanfinna.com/EtatdelaNation3.htm :


«
Au moment où dans les médias comme dans l’opinion, des bruits persistants se répandent sur des projets de déstabilisation du régime ivoirien avec le coup de pouce de l’armée française, ce qui vient de se passer ce vendredi 27 Octobre 2006 à 10 h 05 à la Résidence de Laurent Gbagbo de Cocody, il faut le dire, n’est pas de nature à apaiser les craintes.

En effet, pendant que le président ivoirien était en entretien avec l’Ambassadeur de France, des hélicoptères de la Licorne ont survolé sa résidence, et l’un d’eux est même resté suspendu pendant plus de 20 minutes au-dessus de la résidence de Cocody.Pourquoi un tel acte qui peut s’assimiler sinon à un acte de guerre ou de violation de la souveraineté du pays ou à un acte d’intimidation et de provocation, voire à tout cela en même temps ? Si la France avait voulu dire à Laurent Gbagbo « ton destin est entre nos mains, tiens-toi à carreau» et en même temps « c’est moi ton premier ennemi », elle ne s’y serait pas prise autrement !

A supposer même qu’ au terme de leurs mandats, l’ONUCI et la Force Licorne soient autorisés à faire voler leurs hélicoptères au-dessus de la résidence présidentielle, devraient-elles pour autant, compte tenu du climat qui prévaut à Abidjan, prendre le risque de le faire au vu et au su de tous les Abidjanais qui ont été témoins des faits ? Est-ce du reste la meilleure manière de faire quand on sait qu’en face, ni Laurent Gbagbo ni ses Patriotes n’ont jamais accepté de s’en laisser conter par l’ancienne puissance colonisatrice ? Rien n’est moins sûr. La bonne preuve, c’est cette réaction immédiate de la part du président ivoirien qui a convoqué à sa résidence pour une mise au point, l’Ambassadeur de France, le Commandant de la Licorne en présence du Général Mangou pour dénoncer, éléments à l’appui, les incitations au soulèvement contre les institutions dont ils sont complices. Evidemment, l’Ambassadeur de France a nié. Il faut comprendre dans ces conditions que la tension monte de plus belle surtout que les ressortissants français sont priés, pour ceux dont la présence n’est pas vraiment utile, de quitter le territoire. Le CNRD (Congrès National de la Résistance pour la Démocratie), comme il fallait s’y attendre, a de son côté dans une conférence de presse, dénoncé toutes ces tentatives de porter atteinte aux institutions de la Côte d’Ivoire et à la vie de son premier Ivoirien.

En tout état de cause, l’attitude de la France, pour beaucoup, ne fait que corroborer les dénonciations qu’elle serait la cheville ouvrière de toute cette lamentable affaire, et malheureusement, cela ne fait qu’accroître ce sentiment anti-français en Côte d’Ivoire, sentiment même perceptible en France, à en juger par les propos suivants de Edouard Balladur : « En Afrique, notre influence diminue, comme en témoigne la situation en Côte d'Ivoire ; notre défense des droits de l'Homme s'accommode de complaisances avec des pays qui ne les respectent guère... Si bien qu'on a beaucoup de mal à nous comprendre. Je souhaite que la politique étrangère de la France retrouve davantage de lisibilité ». (in Le Matin d’Abidjan du 28/10/2006 )

L’ancien premier Ministre français n’est pas le seul à souhaiter le changement. Entre la France et l’Afrique, il y a des liens qui se sont tissés, par-delà la colonisation et la langue partagée en commun. Ce sont des liens d’amitié, comme de parenté ; ils doivent survivre et ils ne peuvent que survivre aux politiques qui peuvent par moments mal incarner le destin de la France éternelle.»

V.T





<h2 style="margin-top:10px;">Trackbacks</h2> <div id="trackbacks"> Pour faire un trackback sur ce billet : http://delugio.zeblog.com/trackback.php?e_id=98116</div> <h2>Commentaires</h2> <div id="commentaires"> Aucun commentaire pour le moment. </div> <h2>Ajouter un commentaire</h2> <div id="commentaires"> <form action="http://delugio.zeblog.com/blog/post_comment.php" method="POST" name="info"> Nom ou pseudo :<br /> <input type="text" name="nickname" value=""><br /><br /> Email (facultatif) :<br /> <input type="text" name="mail" value=""><br /><br /> Site Web (facultatif) :<br /> <input type="text" name="site" value="http://"><br /><br /> Commentaire :<br /> <textarea rows="7" cols="35" name="contents"></textarea><br /><br /> <script type="text/javascript" src="http://www.google.com/recaptcha/api/challenge?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9"></script> <noscript> <iframe src="http://www.google.com/recaptcha/api/noscript?k=6LcHe78SAAAAACvNmn8r7o_IvU9s8JslHKL-6Sc9" height="300" width="500" frameborder="0"></iframe><br/> <textarea name="recaptcha_challenge_field" rows="3" cols="40"></textarea> <input type="hidden" name="recaptcha_response_field" value="manual_challenge"/> </noscript> <input type='submit' class='button' value='Envoyer'>&nbsp; <input type='hidden' name='task' value='dopost'> <input type='hidden' name='u' value='delugio'> <input type='hidden' name='e_id' value='98116'> <input type='hidden' name='titre' value='Lu dans San Finna — hebdomadaire burkinabè'> <input type='hidden' name='IP' value='54.161.74.104'> <input type='hidden' name='temps_secs' value='C7/=).:/K' /> </form> </div>
Copyright © «Une vingtaine» ! - Blog créé avec ZeBlog